OH! Y'en a qui bossent!

vendredi 7 février 2014

POUR TOUT VOUS DIRE, L'AVENIR C'EST BIEN.

Bon, après faut gérer. C'est à dire que: quand est-ce qu'on y pense vraiment-vraiment? A l'avenir? Bon je voulais pas parler de ça. Bon je voulais juste parler. J'avais dit: je fais un western en un an et dès février de l'année dernière j'ai écrit écrit écrit puis story-boardé story-b bon vous voyez, crayonné (ter) et encré (70 pages) Ensuite crac les vacances putain merde j'étais chaud je crois même me souvenir que j'avais le matos à encrer dans le camping-car en Sardaigne et devinez: ceinture. Rien. Le Soleil ou la mer ou…
Et c'est là que je me retrouve face à un pli de crâne que je n'arrive pas à rattraper: Je ne m'attelle à mes chantiers que pour contrer le sentiment de n'avoir fait que des choses qui m'échappaient de la journée. Après une journée au taf: je dessine. Après une journée de plage, il m'arrive d'oublier sur quoi je m'arrachait les cheveux jusqu'à la veille du départ en congé. C'est malin. Du coup j'ai presque peur de m'arrêter parceque ça signifie pas de production et ça, ça m'angoisse. Mais de le savoir, ça ne suffit pas.

En même temps c'est des conneries parce qu'en Sardaigne, j'ai gratté avec gourmandise tout le journal de bord. Des extraits? 'tendez j'allume le scanner et je vous montre.
(j'étais pas parti pour ça - le direct…)


Bon et puis c'est tout et ça résume bien en même temps.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire