OH! Y'en a qui bossent!

jeudi 20 février 2014

J'AI RÉFLÉCHI ET JE ME SUIS DIT

Le grand requin blanc c'était bien un temps mais VOILA j'écoute mon cœur et celui-ci me dit qu'ils aillent bouffer leur merde! C'est à dire que les titres et les pitchs, ça suffit. Requin plage, requin neige, requin tornade, extra grand requin, etc ça va. Enfin je continue de regarder mais je m'en désolidarise en tant qu'animal totem. Bouffi, flasque, négligé, les dents en chausson aux pommes, les yeux perdus entre deux écailles d'une nuit, il accepte toutes les prods, du moment qu'il y a non pas une bimbo diplômée d'océanographisme mais plusieurs et les scènes interlopes que cela suppose. Il se contente (s'en contente-t-il?) de faire des apparitions millimétrées, doublé dès la moindre performance nécessaire, bref. Les larmes dans la mer ne la rendent MÊME PAS plus salée.
Mon nouvel animal totem est le requin mako. Je vous aurai bien posté sa photo mais le copyright étant… Ah si, j'en ai une: faites pas attention à l'arrière plan.
Merci de votre écoute.

Mon citron est un cigare,
j'ai un col de fourrure réfrigérante
Je suis le roi des bâtards
Je suis le requin Mako

Plus petit
Plus nerveux
l'œil fou de Woody Harrelson
Opiniâtre comme mon chat quand ça sent le thon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire