OH! Y'en a qui bossent!

mardi 19 juin 2012

SEMAINE DE LA GRANDE CONJONCTION DES FOSSES SEPTIQUES

Mon quotidien est un déversoir à la bile nécessaire due aux frictions endémiques des visions partiales en cours. La coïncidence est peut-être le mouton à cinq pattes noires de la fiction (d'où la progression des "c'était un cauchemard" et "c'était son jumeau" ) mais sérieux est-ce du à une acuité augmentée aux scories du banal ou aux renvois acides d'une astrologie négligée et revancharde, ce bordel à wagons?

Je pose la question avec force.

1 commentaire:

  1. A la conjonction noire noire, moi je réponds "Emporte-moi wagon !"

    (c'est un peu vexant de toujours devoir prouver après une phrase quand même pertinente, que je ne suis pas un robot...)

    RépondreSupprimer